Un Vélo’V électrique nouvelle génération en 2025 à Lyon

par | 13 Nov 2023 | Vélotaf | 0 commentaires

Lancé en 2020, le Velo’V électrique n’a jamais rencontré son public. Alors que les propriétaires de vélos à assistance électrique sont toujours plus nombreux, les abonnés au e-Velo’V sont à peine plus de 3000. « Ce n’est pas à la hauteur des enjeux » commente Bruno Bernard.

En 2025, Velo’V fêtera ses 20 ans. Lyon a été la première ville en France à proposer un disposition de vélos en libre service de grande ampleur. Car c’est la Rochelle qui a été la toute première en 1976. Paris suivra l’exemple de Lyon en 2007 avec ses Velib. Lyon a vu arriver son premier Velo’V électrique en 2020.

130 millions de locations ont été réalisées à Lyon depuis 2005. Certes, les VéloMagg, VéloCité, Naolib et autres VéliVert se sont multipliés dans différentes villes… mais le Velo’V lyonnais occupe toujours une place de choix chez JC Decaux. Le système lyonnais reste le plus dynamique. Comme nous l’explique Jean-Michel Geffroy, directeur général en charge des villes chez JC Decaux : « C’est le système qui tourne le mieux en Europe. Tous les ans, on a plus d’usages par vélo par jour. C’est le critère que nous retenons pour juger d’un réseau. Et Lyon est en pole-position ».

Ecoutez le podcast

Velo’V électrique nouvelle génération

Lyon en pole-position en terme de locations de vélos en libre-service

Le vélo rouge lancé par Gérard Collomb en 2005 va connaitre un coup de jeune à l’occasion de son 20ème anniversaire. Début 2025, des vélos de couleur verte vont faire leur apparition sur les bornes actuelles. Un Velo’V électrique qui viendra remplacer l’offre actuelle qui n’a pas rencontré le succès.

Avec seulement 3200 abonnés, l’actuel vélo électrique n’ pas atteint le niveau espéré… Contrairement au e-Velib parisien, le modèle lyonnais s’appuie sur un système de batteries portatives que l’abonné doit recharger chez lui et s’efforcer de ne pas oublier pour ne pas risquer une pénalité de 150 euros.

Pour Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon : « Pour avoir l’adhésion du public, le système doit être aussi simple que le Velo’V mécanique. Quand vous voulez prendre un Velo’V, c’est une question de liberté. Ce n’est pas forcément prévu avant. On n’a pas envie de se promener avec une batterie électrique« .

velo'v électrique

Le futur vélo électrique dispose d’une batterie embarquée rechargée en station, sans intervention de l’utilisateur. L’autonomie du vélo sera de 40 km contre 8 km tout au plus aujourd’hui.

Avec un couple moteur de quelques 80 Nm, l’engin permet de grimper facilement nos trois collines. En particulier les redoutables montées Saint-Barthélémy et Chemin Neuf qui permettent d’accéder à Fourvière.

Le futur Velo’V électrique va grimper les collines

Pour en savoir plus sur ce futur vélo électrique, nous avons rencontré Raynald Boidin, directeur des opérations Vélo’v chez JC Decaux. « La batterie sera embarquée sur le vélo, elle sera rechargée en station. Le nouveau modèle aura un moteur central, beaucoup plus puissant. Un capteur au niveau des freins permettra de couper l’assistance quand on actionne un levier. C’est pour éviter l’effet « cheval fou » dans les zones à faible vitesse, là où on cohabite avec les piétons. Il aura aussi un feu stop, une support pour smartphone et une prise USB pour le recharger… »

  • panier vélo
  • velo'v électrique
  • velo'v électrique
  • feu stop vélo
  • vélo libre-service

Après l’avoir testé, la seule petite critique réside dans l’emplacement de la nouvelle batterie en bas du cadre. Un cadre ouvert moins profond et donc plus difficile à enjamber que le Vélo’V classique.

Les vélos électriques seront disponibles dans les 428 stations et répartis sur les 9500 emplacements…

Cette réévaluation du service n’entraine pas de surcout pour la Métropole. Avec une vélo électrique plus performant, JCDecaux devrait compter davantage d’abonnés et donc bénéficier d’un modèle économique plus performant.

Un meilleur service et des tarifs plus attractifs

Et ce, malgré un tarif plus attractif : 99 euros / an, contre 115 actuellement. Il y aura aussi des tarifs jeunes et solidaires… respectivement à 78 et 49 euros.

L’offre My Velov (des vélos électriques en location longue durée) est maintenue. Elle vise à encourager, à terme, l’acquisition d’un VAE en pleine propriété…

velo'v électrique

Soutenez un média local et indépendant

Vélo Radio est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

D'autres contenus à consulter sur Vélo Radio

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous écoutez Vélo Radio